Accéder au contenu principal

Sélection

Ma Recette de Lard fumé

 Ma Recette de Lard fumé Boujou les Copains Je vous l’avais promis, ce Blog va un peu se diversifier et je vais pouvoir vous mes autres passions pour le fumage de poisson et de viandes, mais aussi des séchages et … bien sûr, mes recettes de Rhum Pour Aujourd’hui, je veux vous partager ma recette du Lard Fumé maison !! Je le fais depuis plusieurs années et c’est un vrai, plaisir gourmand. Commençons par le salage Le Salage du Lard avant fumage Vous pouvez commencer avec un petit bout de poitrine si vous avez peur pour une première mais il n’y a pas de limite mini ou maxi. Perso je le fais par tranche de 3 kg. Commandez à votre boucher ou charcutier une belle pièce avec de la chair et pas trop grasse (c’est mon choix !) Si vous ne savez pas faire, faites désosser mais surtout laissez la couenne. Pour le salage, je le fais sous vide, c’est un vrai bonheur et économique en sel et autre. Un préalable, pesez votre viande et notez le poids. La recette est ensuite très facile : 421 4% de sel 2

Plomb relache de poisson en décompression

Fabriquer un plomb de relâche pour les poissons ayant subit la décompression

la législation 2016 et surtout 2017, pousse à la relâche de nos poissons et c'est bien normal. Encore faut il les relâcher dans de bonnes dispositions ... 

Comme moi, vous avez déjà eu des difficultés à relâcher un bar vite  immergé de ses 30 mètres. La décompression est souvent fatale, et malgré une bonne oxygénation, ils restent désespérément en surface. 

Le vivier est indispensable, mais non suffisant. Certains percent la vessie natatoire avec une aiguille de seringue. Je vous ai déjà parlé de mes doutes sur ce sujet. Si le résultat est immédiat et réussie, comment s'assurer ensuite que la vessie ne fuit pas dans le ventre du poisson ?? j'ai du mal à imaginer une réparation quasi immédiate du trou fait dans cette organe essentiel à la survie des poissons ...



J'ai trouvé la solution dans le magazine en ligne Delalande Mag n°19 ou Yoann nous présente sa
solution du plomb de relâche. N'hésitez pas à lire ce magazine en cliquant ICI.

Restait donc à fabriquer ce plomb ... voici mon bricolage du jour !


Le matériel nécessaire :
  • un plomb maquereaux de 1kg
  • un hameçon de grande taille 6/0 ou plus (difficile à trouver en Normandie, j'ai utilisé l'hameçon de TP Shad GT Delalande en 100gr)
  • colle cyanolite
  • perceuse et mèche diamètre 2 ou 2.5
  • corde de 30 mètres ou plus
vous pourrez découvrir toute la fabrication sur ma vidéo ci dessous. 



Il suffit de percer le plomb avec une mèche d'un diamètre légèrement supérieur à la hampe de l'hameçon. Celui-ci aura été,au préalable, soulagé de son ardillon.

Il reste à glisser la hampe dans le trou préalablement remplie de colle cyanolite ... et le tour est joué !! 24 heures de séchage et le plomb est prêt à partir à l'eau !!



Vous piquerez délicatement la lèvre supérieur du poisson pour le descendre à la profondeur choisie ... celui ci verra très vite sa vessie rétrécir. A 10 mètres la pression est double de la surface et à 20 mètres elle est triple !!

Le poisson reprenant vigueur se libérera tout seul de son hameçon sans ardillon.

Découvrez tout le montage sur la vidéo ci dessous ... et bon montage à tous

Laissez moi vos commentaires 

à vos cannes, prêts ... pêchez





Commentaires

Articles les plus consultés