Accéder au contenu principal

Sélection

Ma Recette de Lard fumé

 Ma Recette de Lard fumé Boujou les Copains Je vous l’avais promis, ce Blog va un peu se diversifier et je vais pouvoir vous mes autres passions pour le fumage de poisson et de viandes, mais aussi des séchages et … bien sûr, mes recettes de Rhum Pour Aujourd’hui, je veux vous partager ma recette du Lard Fumé maison !! Je le fais depuis plusieurs années et c’est un vrai, plaisir gourmand. Commençons par le salage Le Salage du Lard avant fumage Vous pouvez commencer avec un petit bout de poitrine si vous avez peur pour une première mais il n’y a pas de limite mini ou maxi. Perso je le fais par tranche de 3 kg. Commandez à votre boucher ou charcutier une belle pièce avec de la chair et pas trop grasse (c’est mon choix !) Si vous ne savez pas faire, faites désosser mais surtout laissez la couenne. Pour le salage, je le fais sous vide, c’est un vrai bonheur et économique en sel et autre. Un préalable, pesez votre viande et notez le poids. La recette est ensuite très facile : 421 4% de sel 2

pêche traditionnelle de Dorade Coryphène Guadeloupe

Une magnifique journée de pêche traditionnelle à la Dorade en Guadeloupe

Première journée de pêche de ces vacances 2017 : RDV avec les dorades coryphènes sous la houlette de Max

Il n'a pas fallut 24 heures à Max pour venir me chercher afin d'aller à la pêche. Comme chaque année, à la Guadeloupe,je loge chez lui et Sylvie aux gîtes "Couleurs Créoles". Max est marin pêcheur et connait bien la zone même si sa spécialité est la Langouste MMMM 👀
Alexis, le boss de Tootaz-Outdoor.com est en vacances aussi à Gwada ... forcément je l'embarque dans l'aventure.

RDV au petit port de Bailargent à 5 minutes des gîtes ... la bateau de Max est prêt et nous filons au
large à la recherche des Dorades.


Je vous parle de pêche traditionnelle car nous sommes là loin des clichés pêche au gros avec énorme canne, harnais..... et finalement souvent beaucoup de frustration. Simplicité, pas de canne, convivialité et comme une saveur de tradition !!! J'avoue aimer ces moments avec Max.

Nous prenons le large vers l'île de Montserrat. Très rapidement nous nous retrouvons avec plus de 1000 mètres d'eau ... ça change des 30 mètres de ma côte Normande 😎. Vous imaginez bien qu'il faut une certaine technique pour trouver le poisson dans de telles étendues. Il ya le DCP, mais ça, ce sera pour le lendemain .... Aujourd'hui, nous scrutons le ciel à la recherche des oiseaux !!  

Vous pourrez voir ces oiseaux - des frégates qui se nomment ici les "malfinis". Ils tournent très haut dans le ciel et descendent à pic quand ils voient des chasses sous l'eau. Vu la clarté de l'eau ici et la couleur des dorades, celles-i se font très vite repérer !

Nous filons sur les premières chasses !! un Balaou - petit poisson local avec une sorte de nez - est trainé dans la chasse !! très vite, Max touche la première dorade qu'il travaille lentement !! Ce poisson vit en banc et les autres suivent vers le bateau ... c'est à ce moment que nous mettons à l'eau des hameçons eschés de bout de bonites ...les dorades filent au bord du bateau ! Ce poisson est magnifique sous l'eau ... les éclats de ces reflets métalliques sont de toute beauté.


les premières ne sont pas très grosses mais très vite nous prenons gout au rush de ce poisson qui est capable de quelques acrobatie comme vous le verrez sur le film 😍 - tiré de ma cam Midland H5 de chez tootaz-outdoor.com - . Les plus grosses suivent enfin et nous donnent de belles sensations.



Nous continuons nos prospections ... nous apercevons une chasse de bonites ... Je sors quelques octopussy Delalande que j'ai rapporté dans mes bagages

en 4 cm, ils font très bien le job sur les bonites .... dès le premier passage c'est 2 petites bonites qui se pendent aux 2 hameçons ...  Max sort les traditionnels bidons qui sont mis avec les bonites en vif. Les bidons sont armés avec 100 mètres de corde et de nylon. Nous continuons notre pêche !

D'un seul coup, le bidon se redresse et file sur l'eau sur une bonne dizaine de mètre ... c'est la touche et Max l'a vu. ous nous rapprochons et j'attrape le bidon. je tends doucement le fil, je sens des accoups .... je ferre, ça tape ...à la fois des coups de tête mais pas un poids énorme ... je remonte doucement, je ne vois pas ce que cela peut être !! Nous apercevons le poisson, bizarre, même max ne reconnait pas... je le monte à bord, nous sommes tous interrogatif devant se poisson que Max dit n'avoir pris qu'une seule fois.


après recherche auprès de connaissances locales - Merci Eric Marest - ils'agit d'un cavalo Féroce ou lancier à long nez. Poisson rare qui devrait se prendre beaucoup plus profond !! S'il remonte un peu pour chasser, c'est normalement la nuit .... Quand il est pris, c'est plutôt vers 500 à 700 m de fond !! J'avoue ma petite fierté devant ce poisson qui a englouti ma bonite de 20 cm.



Je vous remets quelques photos car ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un tel poisson.



voici une belle journée bien remplie d'émotions .... nous sommes chaud patate et prêt ànous lancer dans notre seconde journée avec Julien Brossel Guide de pêche local ... mais ceci ets une autre aventure

Regardez le film et pensez à vous abonnez à la chaine Youtube.

à vos cannes, prêts ..... pêchez !


Commentaires

Articles les plus consultés