Pêche de Bars sur épave et en surface

Pêche de Bars sur Epave et en Surface


Boujou les copains

Voilà un bon petit moment que j’ai envie de changer mes habitudes. Nous sortons souvent le matin très tot pour profiter du lever du jour, en négligeant le fameux coup du soir. Cette erreur est maintenant réparée !

Aujourd'hui c'est canicule, il fait super chaud et cette chaleur est prévue pour tout le WE. Cela tombe bien, Julien de la chaîne Natural Bar Fishing a choisi de venir passer ce WE dans un de mes gîtes au Domaine du Martinaa. Julien et moi choisissons de partir sur épave pour terminer par un coup au leurre de surface sur la bordure au coucher du soleil 

La météo est vraiment magnifique et la mer comme vous le voyez est d'un calme magique. Cela sent la soirée parfaite. 

Nous poussons les manettes à fond et c'est l'occasion pour moi de battre le record de vitesse de mon bateau. Mon Tarpon DV65, le Tynilla 3 monté par Villetard pulvérise les 43 nœuds. Pour ceux qui auraient la même idée que moi, faites très attention car passer les 40 nœuds, il faut vraiment être très vigilant dans la manœuvrabilité du bateau. Prenez vraiment toutes les précautions adéquates. 


Une Pêche de bars sur épave pour commencer

Bref à cette vitesse, nous arrivons très très vite sur l'épave que j'ai choisie. 

Premier passage, je connais bien l'épave et je ne loupe pas cette belle dérive. Nous prenons chacun une petite châtaigne laissant penser que les poissons sont bien présents sur cette zone. 

Nous enchaînons les dérives et quasiment à chacune d'entre elles, nous allons prendre des poissons - rien d'énorme - les plus gros bars faisaient autour de 60 cm, mais c'est vraiment un plaisir. J'en profite pour faire deux tests. Pour etre exact, j’avais délaissé le Lançon ZX de Delalande depuis un moment. Ce leurre est l’imitation parfaite d'un lançon. 

Ne me demandez pas pourquoi je l'utilise très rarement et à tort. Bref, nous sommes sur environ une trentaine de mètres d'eau. Je monte une tête plombée de 20 G pour commencer car le courant n'est pas très très fort dans cette soirée. J'aime bien utiliser les têtes « ange finesse » de Delalande car elles sont très profilées et permettent de descendre vraiment très vite vers le fond. Une ou deux animations .. Et aussitôt le bar est pendu j'avais opté pour le 21 cm alors que Julien qui pêche beaucoup avec ce leurre, avait opté pour une pour un petit de 9 cm blanc 




La couleur blanche et la taille de 9 cm font leur effet car Julien enchaîne les bars. Pour moi c'est définitivement acquis. Je vais utiliser beaucoup plus régulièrement ce leurre pour pêcher le bar. Je vais aussi essayer de le monter sur d'autres têtes plombées pour voir les animations que cela peut donner. 

Test de la Pêche avec une canne Casting

Mon deuxième test en est vraiment un car c'est une première pour moi. Je vais pêcher avec la nouvelle canne casting Ilicium de Caperlan. Je n'ai jamais pratiqué le casting. Car je n'ai pas vraiment eu l'occasion et j'en avais plutôt une vision non pas négative, c'est excessif, mais pas très positive dans le côté pratique de cette pêche. 

Et bien j'ai complètement changé d'avis dans cette soirée. En effet, la canne casting notamment celle-ci avec son montage à la brésilienne et vraiment très pratique. La grosse différence qui me fera d'ailleurs faire plusieurs poissons. C'est la sensibilité à la descente puisqu'en effet, contrairement au spining, on maîtrise vraiment la descente du leurre tout au long de la descente en gardant le pouce, notamment sur le petit levier qui permet d'enclencher la fermeture du moulinet. Le ferrage est instantané. 

Cette petite nouveauté de canne associée avec le moulinet Ilicium c300 de Caperlan est vraiment extra. Caperlan a vraiment fait fort avec un prix tout à fait abordable pour tous ceux qui veulent se lancer dans cette pêche. Je vous présenterai un petit peu plus en détail dans un autre billet de ce blog cette nouveauté. Et en attendant, si tu veux te la procurer, tu peux cliquer sur les liens en bleu dans le texte. 

Il est maintenant 22h30. Première chose, il est temps de prendre l'apéro. J'ai pris le petit rhum, le sucre et les citrons verts. Je pense qu'on va se régaler. Apéro savouré, repas manger rapidement, Il est temps pour nous de faire une dernière dérive sur l’épave avant de rejoindre le bar le bord avant qu'il ne fasse nuit. 

Ni une, ni deux, moteurs à fond, nous revenons au bord sur quelques spots que je pêche de temps en temps. Nous sommes vraiment en bordure avec juste trois à quatre mètres d'eau sous le bateau. Les lancer s'enchaînent. Je commence par le Wizdom de Caperlan alors que Julien mais son Asturie. 




Dès le premier lancer, nous avons deux suivis de petits bars sur le leurre de Julien et sur le mien. Puis très vite, nous prenons les premiers poissons qui restent, toutefois, très petit. Nous changeons de spot pour trouver des poissons un peu plus actifs et surtout un petit peu plus gros. Et c'est juste avant la tombée de la nuit que nous tombons sur un spot vraiment actif. De jolis petits bars autour de 60 viennent gober nos leurres. Julien est resté à l'Asturie personnellement après le wizdom, je suis passé sur le mini spook qui fait merveille sur ces jolis poissons, comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous.




Il est 11h30. Il fait toujours aussi chaud. C'est vraiment très agréable. Il est temps de rentrer car il y a de la route …. Retour au port, Il fait nuit. 

Une bonne heure de route. Plein de souvenirs dans la tête. C'est l'occasion pour Julien et moi d'échanger sur nos souvenirs de pêche et de passer encore un agréable moment. 

À très bientôt pour d'autres billets sur ce blog ou vidéo sur Youtube. 
Prenez soin de vous et éclatez-vous.

Commentaires

Articles les plus consultés